L'affaire Mélodie Cormier

Publié le par MissDupont

L'affaire Mélodie Cormier

Auteur: Guillaume Morrissette
Éditions: Guy Saint-Jean
Parution: Mars 2015
Pages: 400

Quatrième de couverture:

La petite Mélodie Cormier, 10 ans, a disparu. Elle s’est volatilisée, un jeudi matin ordinaire. Ses parents l’ont vue monter dans l’autobus scolaire, mais elle ne s’est jamais rendue jusqu’à la cour d’école. Le mystère est total.

Ailleurs dans la ville, Marco Genest reçoit des messages étranges. Un correspondant anonyme affirme détenir des renseignements sur la mort accidentelle de ses parents, survenue plusieurs mois plus tôt. Accidentelle, vraiment?

Alors que Marco et l’enquêteur Héroux tentent de démêler leurs intrigues respectives, les liens entre elles deviennent troublants. Mais si les parents de Marco sont décédés, la petite Mélodie, elle, est toujours vivante, au moins jusqu’à preuve du contraire…

L'avis de MissDupont:

Si vous me demandiez de résumer ce roman en un mot je dirais ceci: Mystère!
Parce que oui, dans ce livre, on baigne en plein dedans. Le suspense nous accroche dès les 2-3 premières pages et ne nous quitte plus jusqu'à la toute fin.

Notre protagoniste principal, Marco, découvre un "colis" très particulier dans lequel une lettre et une réimpression de journal personnel s'y trouve... L'expéditeur ? Aucune idée ! Mais ce dernier piquera la curiosité de Marco - et la nôtre - car apparemment il détiendrait un secret se rapportant au décès de ses parents. Mais vous vous doutez bien que ce secret ne sera pas dévoilé aussi facilement. On part donc à la chasse aux "trésors" qui nous conduit tout droit vers l'enlèvement d'une jeune Trifluvienne.

Cet expéditeur inconnu, que l'on tente de démasquer à force de recherches et de résolutions d'énigmes est un criminel pour le moins particulier. Excessivement brillant, terriblement rusé, exceptionnellement calculateur... il dupera les enquêteurs - et nous aussi par le fait même - à chaque fois que l'on pensera avoir réussi à mettre la main dessus. Étrangement, on se surprend à être tout de même charmé par ce ravisseur sociopathe!

Un polar hyper crédible, sans cadavre, mais ô comment intrigant!
Bref, un réel coup de coeur pour moi!

Marco était figé. Devant lui, assise sur une chaise en bois, une petite aux cheveux blonds le regardait avec de grands yeux inquiets mais, bizarrement, elle hésitait à parler. Il remarqua qu'elle avait une attache en fer à l'une de ses chevilles, reliée à une chaîne elle-même soudée à un grand poteau de métal au milieu de la pièce. Il avait visiblement été planté dans le plancher dans le sinistre dessein de retenir quelqu'un prisonnier. Curieusement, la fille ne semblait pas apeurée comme il aurait imaginé, compte tenu des circonstances.

Extrait du roman

Publié dans Polar, LittQc, Suspense

Commenter cet article