Le passé

Publié le par Mlle Lambert

Comté de Warwick. La petite communauté de Radcote est frappée de plein fouet par les suicides de plusieurs adolescents du village. Deux ans plus tard, la peur saisit à nouveau les habitants. Un jeune homme vient de se tuer à moto et l'on retrouve, comme les fois dernières, une lettre annonçant son suicide. Le cauchemar serait-il en train de recommencer?

L'inspecteur Lorrain Fisher, de la police de Birmingham, fraîchement débarquée dans la région pour rendre visite à sa sœur, est bien vite impliquée dans l'enquête. Et lorsque Freddie, son neveu, un garçon qui traverse une mauvaise passe, disparaît à son tour, elle sait qu'elle n'a pas de temps à perdre...

Une fois encore, Samantha Hayes déploie un talent exceptionnel pour explorer la noirceur tapie sous les vies ordinaires.

L'avis de Mlle Lambert:

J’ai beaucoup aimé la lecture de ce roman!
L’histoire commence et tout se déroule de façon plutôt tranquille excepté certains éléments mystérieux ici et là… Cependant, on se doute que ce n’est qu’une question de temps avant que tout bascule.

Dans la première moitié du livre, l’histoire évolue un peu lentement, mais je ne pouvais m’empêcher de continuer à lire, car un trouble persistait… J’étais complètement scotchée au roman, alors que des faits troublants s’additionnaient.

Plus que tout, je voulais comprendre! Et je savais bien que je ne trouverais pas la solution à l’équation en cherchant si prématurément dans l’histoire… je devais continuer à lire!

Au fil du roman, on se rend compte que ce qui se cache sous la supposée vérité est beaucoup plus macabre que l’image qu’on veut en donner. Et vers la fin, les histoires s’entrecroisent… Les coïncidences deviennent trop nombreuses… On en vient à perdre la tête. Je ne savais tout simplement plus quoi penser. Je n’avais plus aucune piste de solution. Le brouillard total!

Les 50 dernières pages sont complètement épouvantables! J’en oubliais de respirer tellement j’étais accaparée par ma lecture!

Bref, j’ai vraiment adoré la tournure qu’a prise l’histoire. Au début, on pense que l’histoire va être bien, mais sans plus, car certaines pièces du puzzle semblent s’emboîter trop facilement et nous font penser à une piste de réponse dès la première moitié du livre. MAIS l’auteure réussie totalement à nous flouer vers la fin du roman et fait s’écrouler toutes nos certitudes!

Finalement, ajoutez à ça – sachant que ce roman est un roman chorale – un personnage, Gil, autiste déficient. Un côté voyeur, une mémoire photographique et des dessins d’une précision chirurgicale… Il voit tout, enregistre tout et dessine tout… Mais peut-on vraiment se fier à ce qu’il dit…?

xx

Auteure : Samantha Hayes
Éditions : Cherche Midi
Parution : Novembre 2016
Pages : 352

Jo tendit un verre de vin à Lorraine. Elles étaient à la maison, assises de part et d’autre de la table de la cuisine, toutes deux surprises par le changement de temps soudain. Lorraine jeta un coup d’œil à l’extérieur par les portes-fenêtres donnant sur la terrasse où elles étaient assises en plein soleil le matin même. Le crachin dégoulinait sur les vitres, donnant au jardin un aspect bien automnal pour une fin de juillet. Même la lumière baissa plus tôt, de bas nuages épais jetant un voile pourpre et gris sur le paysage.

Pendant le trajet de retour de Stratford, Stella avait déclaré que c’était un mauvais présage, que cette pluie soudaine signifiait que quelque chose de terrible allait arriver.

« Vous verrez bien », avait-elle dit d’une voix démoniaque.

Extrait p.45

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans Thriller

Commenter cet article