Les nombrils : Ex, drague et rock'n'roll!

Publié le par MissDupont

Célébrité, foules en délire, studios d'enregistrement... c'est ça maintenant, la vie quotidienne de Karine. Il est loin le temps où tout le monde la considérait comme une victime ! Mais devenir une vedette ne vient pas sans son lot de difficultés...
Jenny et Vicky, de leur côté, vivent des moments plus tumultueux. La famille de Vicky a explosé, et son père a emménagé avec... la mère de Jenny! Les ex-amies devenues ennemies vont donc devoir partager la même chambre. Vicky en veut à Jenny qu'elle tient pour responsable de la situation, alors que Jenny a la tête ailleurs : elle est secrètement amoureuse d'Hugo. Une reine de beauté comme elle, amoureuse d'un gros moche, c'est impensable!

L'heure des décisions a sonné pour les trois filles, et elles pèseront lourd pour leur avenir : sauront-elles faire les bons choix ? «Nous sommes ce que nous choisissons de devenir» découvriront (parfois à leurs dépens) les héroïnes de la série dans ce huitième tome.

L'avis de MissDupont : 

Les Nombrils!!!
Je ne sais pas comment ça se passe sous votre toit, mais chez moi on s'arrache cette série à chacune des parutions et ce tome 8 n'a pas fait exception. Aussitôt que j'ai franchi la porte de la maisonnée, la BD entre les mains, mon fils de 8 ans se jeta sur moi pour se l'approprier. Évidemment, ma grande ado de 13 ans se mit à chicaner, car elle voulait le lire en premier, la cadette de 4 ans se mit de la partie en pleurnichant qu'elle aussi elle voulait la regarder et moi j'étais découragée, car j'allais être la dernière à en profiter.
Bref, ici Les Nombrils ça fait l'unanimité. On a-do-re.

Pour ceux (ou celles) qui ignorent de quoi il s'agît car - je ne sais trop comment - ils n'en ont pas entendu parler au cours des 12 dernières années... eh bien, on pourrait résumer la série comme étant une comédie humaine mettant en vedette trois jeunes adolescentes aux prises avec les angoisses et les crises existentielles de la jeunesse contemporaine. Trois personnalités très différentes qui sont liées par le pouvoir de l'amitié.

Avec ce plus récent tome, on va ailleurs.
On remarque de plus en plus l'évolution du dessin de Delaf, mais également celui des personnages. Fini le temps où Karine était la faire-valoir de ses deux copines trop stylées. Comme quoi le temps finit toujours par bien faire les choses.

Dans tous les cas, Noël approche et si vous cherchez le petit truc de plus à mettre sous le sapin pour offrir à votre fille-nièce-cousine-voisine... la dernière BD de Les Nombrils s'emballe à merveille et leur procurera un super moment de lecture.
(J'ai utilisé le féminin, mais ça peut tout aussi bien être pour le fils-neveu-cousin-voisin aussi! Après tout, mon fils l'aime bien lui aussi laugh)

Illustrateur : Delaf
Scénariste : Maryse Dubuc
Éditions : Dupuis
 
Parution : Novembre 2018
Pages : 48

Extrait visuel

Extrait visuel

Crédit Photo : Bookivores

Crédit Photo : Bookivores

Ce billet a été corrigé à l'aide de Antidote 10

Publié dans BD, LittQc, Jeunesse, Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article