Calendar Girl : Août

Publié le par Mlle Lambert

C’est au Texas que Mia se retrouve, auprès d’un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la sœur de Maxwell, dont ce dernier n’a jamais entendu parler et qui répond au nom de… Mia Saunders. Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette sœur, ou il perdra son empire au profit d’un groupe d’investisseurs peu scrupuleux. Un mois riche en rebondissement étonnants.

L'avis de Mlle Lambert : 

L’histoire de Mia prend une toute nouvelle direction en ce mois d’août. La jeune femme se rend à Dallas, au Texas, pour jouer le rôle de la sœur de Maxwell afin de sauver l’entreprise familiale. Mais! Dès les première pages, on se doute que ce n’est pas si simple…

Mia aura un mois très mouvementé. Elle verra toutes ses certitudes voler en éclat et elle devra affronter de grosses épreuves. Heureusement, notre chère héroïne est de plus en plus entourée de gens qui l’aiment et qui sont prêts à tout pour son bonheur.

Le mois dernier, je trouvais qu’on n’avait pas assez eu le temps de connaître le client de Mia car le tome était plus centré sur sa vie avec Wes. J’étais craintive que le même tableau se reproduise en août, mais ce fût totalement le contraire. Maxwell et sa famille sont adorables et je me suis beaucoup attachée à eux.

Ce mois-ci l’émotion est donc au rendez-vous. Joie, rires, tristesse, pleures… J’ai maintenant très hâte de connaître la suite des événements, car Audrey Carlan nous laisse sur une fin plutôt… bouleversante.

xx

Auteure: Audrey Carlan
Éditions: Hugo Roman
Parution: Août 2017
Pages: 155 

- Monsieur, c’est votre véhicule? demande un agent de sécurité en désignant le pick-up Ford argenté.

- Ouais, il y a un problème? répond Max.

- Si vous ne partez pas tout de suite, il va y en avoir un, oui. Vous gênez la circulation, vous ne pouvez pas rester là.

- Ah zut, désolé. Viens, Mia, par ici.

Il prend ma valise et l jette à l’intérieur, puis il ouvre la portière passager et me tend la main.

- Mia, ma belle, je ne te ferai jamais de ml, dit-il lorsque je regarde sa main comme si elle était couverte d’araignées. Je suis un peu perturbé, mais une fois au ranch, on t’installera dans ta chambre et Cyndi arrangera tout ça, ajoute-t-il en souriant timidement.

Il m’offre toujours sa main et lorsque je l’accepte enfin, j’ai de nouveau cette sensation étrange, comme un souvenir qui refuse de refaire surface.

- Qui est Cyndi? je demande quand il s’installe au volant.
Un sourire gigantesque se dessine sur son visage et, cette fois, j’ai l’impression de le connaître. Je suis sûre d’avoir déjà rencontré cet homme.

Il fait démarrer le véhicule, regarde dans le rétroviseur et se faufile entre deux voitures.

- Ma femme.

Extrait p.38

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans New Romance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article