Journal de Dylane : Macaron framboise et chocolat

Publié le par Mlle Lambert

Colin: Alors... vous vous êtes embrassés? C'est fait? Tu sors avec Max?

Moi: Hein? L'embrasser?

Colin: Je veux dire... c'est évident que ça allait se passer vu la façon dont il te regarde.

Moi: Ah ouin? La façon dont il me regarde?

Colin: Allez, ne fait pas semblant que tu n'as rien vu! En plus, il rit a toutes tes blagues, même si elles sont plates! C'est un signe, ça...

Moi: Un signe?

Colin: Arrête de répéter ce que je dis comme un perroquet, Dylane! C'est gossant!

Moi: Comme un perroquet?

Il s'est levé en faisant claquer sa langue, ce qui m'a enfin fait sortir de ma léthargie.

Moi: C'est pas ce que tu crois! Je l'ai pas embrassé du tout. Je l'ai poussé dans l'escalier et je lui ai fermé la porte dans la face... Je pense qu'il me déteste, maintenant...

Colin (en se rassoyant en vitesse): Sérieux?! Tu as fait ça? Mais... pourquoi

L'avis de Mlle Lambert : 

Je pourrais qualifier cette série jeunesse de péché mignon. J’adore la belle Dylane. Les romans sont rapides et faciles à lire. L’héroïne est rigolote. Bref, cette série me fait un bien fou et me vide la tête à la fin de la journée.

Ce sixième tome commence en octobre et se termine en décembre. C’est donc un roman idéal à lire par ce temps frais d’automne. Quelques heures de pur divertissement garanti!

Personnellement, j’oublie tout autour quand je lis Le Journal de Dylane. Mon cerveau cesse de tourner à plein régime et je profite pleinement de cette jeune fille colorée et de ses idées saugrenues. Il faut dire qu’elle me rend souvent jalouse avec ses fameux desserts ;) J’en ai l’eau à la bouche! Je ne peux pas me mettre à la lecture de cette série sans avoir quelque chose de sucré à portée de main. En plus, ce mois-ci, Dylane découvre les macarons! Un dessert que j’ai beaucoup mangé quand je travaillais au café quand j’étais plus jeune. Ils en vendaient de toutes les sortes!

Aussi, dans ce tome-ci, la jeune demoiselle fait sa première expérience du Salon du Livre de Montréal! J’ai siiiiiiii hâte d’y aller!!

Finalement, Dylane devra faire face à une surprise de taille… et tenter de voir le positif dans cette – désastreuse – situation… Comme à son habitude, l’auteure termine l’histoire sur un « à suivre » tellement difficile à avaler (haha!!).

xx

Auteure: Marilou Addison
Éditions: Boomerang
Parution: Mars 2017
Pages: 413 

Surtout que, lorsque je lui ai dit que je voulais acheter des livres de cuisine, elle a fait une grimace et elle a soupiré en levant les yeux au plafond, comme si je venais de dire la plus grande absurdité au monde! Et elle m'a répondu à peu près ça :
Mira: Voyons, Dylane! Tu as l'occasion de rencontrer des vedettes et tu vas te contenter d'acheter des livres sur " comment fait un bon macaroni au fromage"!
Moi: Pas sur le macaroni au fromage! Je sais très bien comment en préparer, Madeleine me l'a montré! C'est sur les macarons que...
Mira: C'est la même chose! Macaroni, macaron, c'est quasiment pareil. Sans farce, tu iras acheter ton précieux livre à la librairie, à la place. Le Salon du livre, c'est pour voir des auteurs en vrai! Pour prendre des photos avec eux et pour se faire signer leurs livres! Il faut vraiment tout t'expliquer, à toi!
Moi: Pas tout... Et pourquoi je voudrais une photo d'eux? Ils ne font rien de bien spécial, à part taper toute la journée sur leur ordinateur pour inventer des histoires. Moi aussi, je peux en inventer! Et je te garantis que mon histoire serait aussi bonne que la leur!
Mira: Pouahaha! Laisse-moi rire! Dans ton roman, ça parlerait de quoi, d'abord!? De ta vie avec tes frères, de toutes les fois où tu es arrivée en retard à l'école, de moi? Sérieux, Dylane, PERSONNE ne voudrait acheter ton livre!
Moi: C'est pas vrai! Je suis certaine que j'aurais des tas de lecteurs!
Mira: Ok, et ça s'appellerait comment, ton truc? Sandwich à la crème glacée? Chocolat chaud à la guimauve? Pomme d'amour sucrée? Oh non, je sais! Macaron framboise et chocolat!

Extrait p.241

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans LittQc, Jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article