Calendar Girl : Juillet

Publié le par Mlle Lambert

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra populaire. Anton Santiago a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit. Même si elle a été choisie pour jouer les séductrices, Mia va aussi pouvoir se remettre doucement des événements du mois précédent et créer avec Anton une belle complicité amicale. Mais une surprise de taille va venir agrémenter son séjour à Miami et orienter son destin…

L'avis de Mlle Lambert :

Oh que j’étais contente de retrouver Mia! Je me suis vraiment attachée à cette jeune femme et j’ai, chaque mois, hâte de voir les aventures qui l’attendent.

Seulement, ce mois-ci, la Mia qu’on a connue jusqu’ici a laissé place à une jeune fille terrifiée qui a très peu confiance en elle. Pourtant, tout au fond, elle est toujours la même : fière, forte et confiante. Disons qu’elle devra réapprendre à faire confiance et à aimer… car l’incident du mois dernier l’a bouleversée plus qu’elle ne le pensait.

Contrairement aux mois précédent, j’ai trouvé que l’auteure s’est plus concentrée sur les événements passés de Mia que sur son Latin Lover qu’on a moins appris à connaître. J’aurais aimé qu’il ait autant d’importance que les autres et j’espère que ça ne sera pas comme ça pour tous les prochains mois étant donné ce qu’on apprend dans ce tome-ci.

Mais la façon dont se termine le mois de juillet me laisse envisager que tout ne se déroulera pas comme prévu au mois d’août. Il y a anguille sous roche et j’ai bien hâte d’en connaître la raison ;)

xx

 

Auteure: Audrey Carlan
Éditions: Hugo Roman
Parution: Juillet 2017
Pages: 153 

Du bout des doigts, il effleure mon épaule et descend jusqu’à mon poignet. Tout d’abord, ma peau se couvre de chair de poule. Puis des frissons remontent le long de mon bras en glaçant mon sang. Ma poitrine se contracte et mon ventre fait un saut périlleux. Un voile noir couvre ma vue, et mon cœur bat la chamade dans mes oreilles. Ma peau me semble trop étroite et chacun de mes nerfs me crie de courir, de m’enfuir, de me recroqueviller sur moi-même.
- Je vais te tringler comme la pute que t’es, espèce de salope, gronde-t-il en crachant sur mon visage.
Il m’écrase contre le mur de la bibliothèque. Le bruit horrible de sa braguette glace mon sang. Je hurle plus fort, mais il mord ma bouche avant de cogner ma tête contre le béton. Mon crâne est sur le point d’exploser et des étoiles brillantes dansent devant mes yeux.
- Non!

Extrait p.26

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans New Romance

Commenter cet article