Fairy Oak : Le secret des Jumelles

Publié le par Mlle Lambert

À Fairy Oak, depuis plus de mille ans, quand sonne minuit, de
minuscules fées lumineuses racontent des histoires de petits
enfants à des sorcières attentives. Insolite, n'est-ce pas?!
Chacun sait en effet que les fées et les sorcières ne s'entendent
pas très bien et que ces dernières n'aiment pas du tout les enfants.
Mais nous sommes dans la Vallée de Verte-Plaine, dans le village de
Fairy Oak, et ici, les choses ne se passent pas comme ailleurs.

L'avis de Mlle Lambert :

344 pages de pur plaisir! Je n’ai pas pu résister et j’ai carrément dévoré cette histoire en entier dans la même journée. Ce fut tout un voyage! J’étais littéralement fascinée!

Je vous présente ici un roman jeunesse, une histoire féérique, sans être trop «bébé», qui saura plaire également aux plus grands. Un monde magique où il fait bon se retrouver. Les personnages sont attachants, le village de Fairy Oak semble tout douillet avec ses petites maisons, son chêne enchanté, son "Atelier des Douceurs" et son marin grognon. Il est facile de s’y évader le temps d’une lecture peu commune et enchanteresse.

Honnêtement, être émerveillée par un livre est un sentiment magique! Le roman a de magnifiques images, en couleurs comme en noir et blanc, qui nous font rêvasser tout au long de l’histoire.

Bref, on y suit deux petites filles, deux jumelles, très différentes et mignonnes, ainsi que leur fée qui veille sur eux. Mais tout n’est pas parfait à Fairy Oak… car une menace plane…

xx

Auteure : Elisabetta Gnone
Éditions : Les Mâlins
Parution : Septembre 2015
Pages : 344

Je pensais à la chance que j'avais eu de rencontrer ces fées, ainsi que Tomelilla et Pervinca et Vanilla et toute la famille Periwinkle et leurs amis si gentils, quand tout à coup l'éclat de la lune disparut.

Une nappe brumeuse passa devant la fenêtre. Je regardai par la vitre et découvris dans une grande stupeur que le brouillard avait envahie le village. En cette période de l'année??? C'était trèèès étrange! En l'espace d'un instant, le ciel, les montagnes, la Vallée, les maisons... tout disparut. Derrière les vitres, j'apercevais le linge étendu à sécher: effrayant, il flottait comme un fantôme.

Je regardais, abasourdie, ce monde spectral, lorsque soudain...

Extrait p.165

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans Fantastique, Jeunesse

Commenter cet article

Froggy80 19/07/2017 21:17

Il me tente beaucoup ce roman depuis que je l'ai découvert... Et ton avis et ton enthousiasme pour ce dernier ne fait que confirmer mon envie! Peut-être qu'un jour il se retrouvera dans ma PAL :)