Les contes de Beedle le Barde

Publié le par Mlle Lambert

DE NOUVELLES ILLUSTRATIONS
ENCHANTERESSES POUR LE JOYAU
DE LA BIBLIOTHÈQUE DE POUDLARD!

Aventure, ruse, amour, magie, voici les cinq contes qui bercent l'enfance des sorciers. Traduit des runes par Hermione Granger, commenté par Albus Dumbledore, avec une introduction par J.K. Rowling, ce classique vous fera tour à tour rire ou frissonner.

L'avis de Mlle Lambert :

Cette petite merveille renferme les cinq contes qui bercent l’enfance des sorciers. Et oui, comme nous, Moldus, qui avons les contes de Blanche-Neige, de Cendrillon, de la Belle et la Bête et de nombreux autres qui nous suivent depuis notre enfance, les sorciers ont également les leurs.

Leurs contes, excepté pour le fait qu’ils récompensent la vertu et punissent la méchanceté, ne ressemblent pas tout à fait aux nôtres. Comme il l’est expliqué dans l’introduction de J.K. Rowling, la principale différence est que dans les contes Moldus, la magie est habituellement à l’origine des ennuis du héros, tandis que dans les contes sorciers, le héros est capable d’accomplir des actes de magie.

Donc, dans ce merveilleux joyau de la bibliothèque de Poudlard, on retrouve les cinq principaux contes sorciers soit;

1. Le Sorcier et la marmite sauteuse
2. La Fontaine de la Bonne Fortune
3. Le Sorcier au cœur velu
4. Babbity Lapina et la souche qui gloussait
5. Le Conte des trois frères

Pour ma part, le conte que j’ai préféré, bien que je me sois littéralement régalée à chacune d’entre-elles, est Babbitty Lapina et la souche qui gloussait. J’adore le message qui est communiqué à travers cette histoire riche de sens.

Les commentaires du professeur Albus Dumbledore sont aussi vraiment intéressants et nous permettent de faire un parallèle entre la série et les différents contes. Cela rend l’univers magique encore plus concret et complet.

Bref, ce livre est un incontournable, quant à moi, pour les fans d’Harry Potter. Les illustrations à elles seules méritent d’être vues par tous. Avant même d’en avoir lu une phrase, j’avais dévoré ces 128 pages qu’en regardant les images.

xx

Auteure : J.K. Rowling
Éditions : Gallimard-Jeunesse
Parution : Juin 2017
Pages : 128

Le sorcier au cœur velu.

Il était une fois un jeune sorcier beau, riche et talentueux, qui avait remarqué que ses amis devenaient sots lorsqu’ils tombaient amoureux, folâtrant et se pomponnant, perdant l’appétit et leur dignité. Le jeune sorcier décida qu’il ne serait jamais la proie d’une telle faiblesse et il eut recours à la magie noire pour assurer son immunité.
Ignorant son secret, la famille du sorcier riait de le voir si froid et distant.
- Tout changera, prophétisaient-ils, lorsqu’une jeune fille lui tournera la tête!
Mais la tête du jeune sorcier ne lui tournait pas. Bien que de nombreuses jeunes filles, intriguées par ses airs hautains, eussent employé leurs arts les plus subtils à essayer de lui plaire, aucune ne parvint à jamais toucher son cœur. Le sorcier tirait gloire de son indifférence et de la sagacité qui l’avait suscitée.

Extrait p.63

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans Fantastique, Jeunesse

Commenter cet article