Le livre de Perle

Publié le par Mlle Lambert

Tombé dans notre monde une nuit d'orage, un homme emprunte le nom de Joshua Perle. Commence alors pour lui une vie fugitive, une quête mystérieuse. Mais ceux qui l'ont banni et le traquent le laisseront-ils trouver le chemin du retour? Perle a-t-il raison de penser que la fille qu'il aime l'attend toujours là-bas?

L'avis de Mlle Lambert :

Timothée de Fombelle est sans conteste l’un des écrivains qui m’a le plus marqué jusqu’à maintenant. Sa plume est vraiment exceptionnelle et unique. D’une douceur inouïe.

L’histoire commence et on ne sait pas trop pourquoi tout cela nous est raconté et quel est le lien entre les différents événements. C’est un peu flou, mais cela ne m’a pas dérangé du tout, car j’étais hypnotisée par la façon dont c’était raconté. L’auteur aurait pu m’emmener là où il le souhaitait et faire étirer son histoire sur plusieurs centaines de pages encore et je ne m’en serais pas plainte. Car un moment en compagnie de son écriture est un instant douillet à souhait!

Mais la beauté de ce roman ne s’arrête pas là. L’histoire qui nous est racontée est riche en émotions et en détails. Une histoire belle et triste à la fois. Je ne m’attendais à rien de ce livre mise à par une histoire d’amour – quand on se fie à la quatrième de couverture – mais c’est tellement plus que ça. Les personnages sont attachants et nous vont droit au cœur. Pas un mot dans cette histoire n’est de trop.

C’est le genre de livre que je dépose dans ma bibliothèque en me disant que je le lirai à mes enfants plus tard, tout comme ma mère m’a lu Harry Potter autrefois. Ce genre de livre dont on se demande pourquoi il n’a pas été adapté au cinéma.

Bref, Timothée de Fombelle a une de ces plumes qui nous marque à jamais. Une plume qu’on souhaite retrouver de nombreuses fois au cours de sa vie. Une plume qui nous transporte. Une plume poétique… d’une justesse émouvante.

xx

Auteur : Timothée de Fombelle
Éditions : Gallimard-Jeunesse
Parution : Janvier 2017
Pages : 325

Voilà comment un inconnue tombé du ciel, beau passager de l’orage, entra dans la maison Perle, sans que personne s’en rende vraiment compte. On l’appelait « bonhomme », « petit » ou « l’Espagnol ». Il se révéla vite indispensable. Il travaillait dur, faisait dans la boutique la tâche de trois commis, et lorsque peu à peu, au bout de deux ans de cours du soir dans la salle à manger de Mme Perle, il apprit à parler le français, on découvrit aussi, derrière sa mélancolie, qu’il était intelligent, vif, charmant, avec sa pointe d’accent de nulle part et ses yeux gris.

Extrait p.70

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans Fantastique, Jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article