Le corridor

Publié le par MissDupont

Caroline est une jeune femme au passé trouble. Elle se retrouve seule, dans un corridor. Cet endroit et les raisons de sa présence lui échappent totalement. Pour retourner d'où elle vient, elle devra trouver la sortie. Cependant, chaque mauvaise décision, chaque mauvaise porte, entraînera une conséquence de plus en plus grave. Derrière chacune d'elles se présente un monde où l'incompréhension et l'irréel prennent une forme effrayante. Des souvenirs et des moments marquants de sa vie refont surface et l'obligent à faire une importante introspection.

L'avis de MissDupont :

Souvent, la plupart du temps nous lisons les livres d'un auteur de façon chronologique. Avec Elyse Charbonneau c'est plutôt le contraire qui s'est produit pour moi.

J'étais fébrile d'entamer cette lecture dès le moment où le livre s'est retrouvée entre mes mains. Pourquoi ? Parce qu'imaginez-vous donc que derrière chaque porte de ce long couloir blanc, se trouve différents univers cauchemardesques inspirés des rêves de l'auteure. Un accès VIP dans la tête d'un auteur endormi ... c'est clair que mon intérêt est suscité ici. Mon emballement fut encore plus grand après avoir refermé Un pied dans chaque tombe.

Laissez-moi vous dire que cette chère Elyse a des rêves assez troublants. Ouf! 😆
Avant de franchir la première porte, on se demande ce qui se trouve derrière. On-ne-s'entend-pas-à-ça-une-seconde. Puis, de portes en portes, notre personnage se retrouve de plus en plus amochée physiquement et on se met à appréhender la suite. Elle souffre physiquement et psychologiquement car chaque traversée l'amène vers le constats de ses échecs, de ses erreurs.

L'auteure a vraiment une technique fort intéressante pour ce qui est de la construction de ses histoires. Chaque choix amène une péripétie qui aide ses personnages à évoluer en temps qu'être humain. 
Bref, un roman fascinant empreint de moralité et de belles valeurs sous une couche d'horreur.

Auteure : Elyse Charbonneau
Éditions : Première Chance
Parution : Mars 2016
Pages : 120

Étourdie par un nombre incalculable de questions qui hantent son cerveau et son horrible mal de bloc, elle se lève. Sans aucune raison, elle décide de courir. C'est le seul moyen de faire le vide. Courir, et courir encore. Elle se concentre sur sa respiration et ses battements de coeur. Après quelques minutes seulement, elle s'arrête. Incapable de continuer. Son estomac et la sécheresse de sa bouche lui font comprendre qu'il serait temps de limiter les efforts et de leur fournir quelque chose à digérer, à boire, et ce, dans les plus brefs délais. « Il ne faut pas lâcher, la prochaine porte sera la bonne! » se dit-elle à voix haute faute d'encouragements extérieurs.

Extrait p.46

Crédit Photo : Bookivores

Crédit Photo : Bookivores

Publié dans LittQc, Paranormal, Suspense

Commenter cet article