Un pied dans chaque tombe

Publié le par Mlle Lambert

Béatrice se réveille abandonnée, oubliée dans un hôpital complètement désert. Ce n'est pourtant pas cet endroit sinistre ni son état qui la perturbent le plus. Elle est amnésique. Elle ne se souvient pas, non seulement des événements qui l'ont amenée ici, mais même sa propre identité lui est totalement inconnue. Heureusement, sa meilleure amie l'attend dans le couloir, mais Béatrice ne la reconnaît pas. Après lui avoir expliqué les circonstances de leurs morts prématurées, elle lui montrera le chemin qu'elle devra emprunter afin de retrouver la mémoire. Elle lui présentera l'épreuve finale à laquelle elle devra faire face pour pouvoir se rendre dans un monde meilleur.

L'avis de Mlle Lambert :

Rejet, abus, inceste, violence, dépression, désespoir… Lorsque j’ai commencé ce roman, je ne m’attendais aucunement à faire face à tout cela. Elyse Charbonneau nous présente ici un roman vraiment intense, gorgé de désespoir et de désillusion. (Attention aux cœurs sensibles!) Mais… plus important encore, elle nous présente une histoire originale et complètement mystérieuse!

J’ai VRAIMENT adoré la façon dont l’auteure amène l'histoire du roman. Tout d’abord, elle commence par la fin et nous donne des informations à la miette afin de nous garder dans le néant. Ensuite, ces informations qu’elle nous donne… et bien elle nous les fait découvrir à travers l’histoire de différents personnages. Bref, jusqu’à la toute fin, l’histoire est accaparante, sans toutefois que l’on sache où l’auteure s’en va avec toutes les informations qu’elle nous dévoile. L’ensemble des morceaux de ce casse-tête bien pensé ne se collent que dans les dernières pages et l’effet est super!

Ce que j’ai particulièrement aimé également, c’est le sens profond du roman. Non seulement l’auteure nous raconte une histoire et cherche à nous époustoufler avec sa fin, mais elle nous force aussi à faire face à la cruauté de la vie. On y découvre l’histoire de différentes personnes sur lesquelles la vie n’a cessé de s’acharner. La douleur, le désespoir et la désillusion transpercent à travers ce roman, mais on y retrouve aussi de l’amour, de la bonté et de la joie de vive qui nous fait comprendre que chaque petit geste peut sauver des vies et recoller les morceaux brisés.

xx

Auteure : Elyse Charbonneau
Éditions : De l'Apothéose
Parution : Novembre 2016
Pages : 171

Il fait noir. Très noir. Une obscurité troublante. L'air ambiant est glacial et lourd. Béatrice est incapable de bouger, comme si son corps était collé ou attaché dans ce qu'elle comprend être un lit. Pourtant, elle ne reconnaît pas le matelas ni le réconfort familier que lui procurent les couvertures. Un mélange de nervosité et de peur se répand dans chaque fibre de son corps.

Elle se demande où elle se trouve, ce qui s'est passé. Elle veut se lever. Il faut qu'elle se lève. Son cerveau, même complètement brouillé, donne l'ordre à ses miscles de se contracter. Discrètement au tout début, ses extrémités commencent à s'exécuter. Par la suite, tranquillement et un par un, ce sont la totalité de ses membres qui se mobilisent. De tous petits mouvements pour commencer puis elle reprend finalement le contrôle de son corps tout entier.

Béatrice doit maintenant ouvrir les yeux. Cependant, elle hésite un instant.

Extrait p.7

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans LittQc, Drame, Fiction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article