L'embaumeur

Publié le par MissDupont

L'homme dont il est question ici a longtemps préparé les morts pour une dernière exposition. Il aime le travail bien fait. Venu à ce métier à rebours des vivants par une sorte de vocation, il a accepté de répondre aux questions de sa fille et de raconter les corps. Pour plus d'efficacité, il  griffonné une liste : le pompier, le prêtre, deux jeunes filles retrouvées près d'une forêt, le métro, etc. des dizaines et des dizaines de cas que l'embaumeur n'a pas oubliés.

Anne-Renée Caillé a su faire de ces conversations avec son père un premier livre fort, sobre et profond.

L'avis de MissDupont :

Certains passages choquent, consternent, traumatisent.
Les gens qui choisissent de devenir thanatologue m'ont toujours intrigué. Qui sont-ils ? Pourquoi ce choix ? Ils me fascinent ni plus ni moins. Je les admire.

Les morts... ils me font peur depuis que je suis toute petite. Approcher un cercueil m'a toujours été impossible. Alors d'imaginer cet homme ou cette femme qui choisit - en toute connaissance de cause - de préparer un corps pour une dernière "présence" auprès des siens avant la mise en terre. Ouff! Chapeau!

L'embaumeur c'est le vécu de ce "croque-mort" via la plume magnifique et singulière de sa fille. On dit que chaque être humain est unique... eh bien, chaque mort l'est tout autant.

Pour avoir déjà discuté "préparation du corps" avec une amie - qui fait partie de ceux qui choisissent cette voie particulière -, je connaissais déjà plusieurs détails "techniques" auxquels ils doivent faire face - et que l'on n'oserait pas imaginer.

L'embaumeur nous amène à son tour dans certaines réalités.
Des dévoilements chocs, des réalités tristes, mais aussi un enseignement passionnant.

Très peu de romans nous permettent d'entrer dans ce repère où la vie et la mort se côtoient intimement... j'avais donc de grandes attentes envers ce livre.
Je le referme tout juste avec la satisfaction de voir que l'auteure a su relever le défi.

Auteure : Anne-Renée Caillé
Éditions : Héliotrope
Parution : Février 2017
Pages : 102

¤ C'est l'origine.
C'est une origine peut-être que je mets en place, cela ne dit pas tout, je ne suis pas lui, ce n'est pas une enquête, je ne l'étudie pas, je regarde ce que l'on peut voir, j'écoute ce qui peut s'entendre , un enfant qui fréquente les morts et un adulte qui fréquente les morts, les choisissent, ce n'est pas de père en fils, ce n'est pas dans la famille comme c'est l'habitude.

J'aimerais savoir ce que cela détermine et cela détermine-t-il quelque chose ?

Extrait p.17

Crédit Photo : Bookivores

Crédit Photo : Bookivores

Publié dans LittQc, Récit

Commenter cet article