L’amour sans conditions

Publié le par Martin

L’Amour sans conditions : un livre incroyable qui a changé la vie de centaines de milliers de personnes à travers le monde! L’ouvrage de Paul Ferrini conduit le lecteur à une rencontre intime, dans le sanctuaire de son cœur avec le plus grand enseignant de l’histoire : Jésus. Inspiré par le Christ, l’enseignement sur l’amour, la guérison et le pardon, que nous découvrons au fil des pages, s’avère empreint de compassion et d’ouverture. Rejetant le dogmatisme de l’Église et s’élevant contre l’hypocrisie religieuse, l’intolérance et l’orgueil spirituel, il nous propose plutôt un message d’espoir et de guérison nous invitant à l’éveil et à la découverte de notre nature christique.

L'avis de Martin :

Et si le personnage le plus marquant de toute l’histoire de l’humanité revenait sur Terre, qu’aurait-il à nous dire?

Au-delà de la forme, l’auteur emprunte, le temps d’un voyage extraordinaire en nous-même, la voix du Christ afin de nous enseigner avec douceur et amour le fondement de ses enseignements dans un langage simple à la portée de tous; le langage du cœur. À la lecture de ce livre, de nouvelles parties de vous-même s’éveilleront, et vos cellules s’uniront à cette sagesse venue d’un autre âge. Il s’agit d’un livre qui transmet un savoir qui est au-dessus de nous et qui nous permet de comprendre que l’esprit christique est beaucoup plus grand que le Christ lui-même! Et, étrangement, cette constatation m’aura permis de faire la paix avec cette partie de moi qui s’était érigée contre les limites qu’on m’avait transmises dans mon éducation catholique. Quand le cœur est ouvert, les plus grandes vérités finissent toujours par se libérer de la forme qui les retenait prisonnières.

Ce que j’ai particulièrement apprécié de cette lecture, c’est cette délicatesse qui teinte les propos de l’auteur pour pointer du doigt nos plus sournoises souffrances avec compassion. Il a sa façon bien à lui de nous démontrer à quel point il est facile de s’accrocher à nos plus profondes blessures tout en nous faisant comprendre qu’on peut en guérir en changeant simplement notre point de vue sur soi. Il ne se contente pas de dire qu’il faut d’abord s’aimer soi-même pour être heureux; il le dévoile surtout par la nature de ces vérités qui se dégagent des sensations nouvelles que vous apprendrez à découvrir pendant la lecture.

C’est un livre qui nous confronte à nous-même et qui filtre pour nous ce qui n’est plus utile dans notre vie. Il nous permet de constater que la séparation n’est qu’une illusion de l’esprit qui nous éloigne de cette connexion aux autres et à cette partie de nous qui veut aimer et être aimée.

Si vous ne tombez pas en amour avec le monde après la lecture de ce livre, c’est que la clé de votre cœur est enfouie très profondément en vous… Il ne vous restera alors qu’une simple chose à faire : ouvrir ce livre et le relire encore et encore afin de comprendre une bonne fois pour toutes que vous êtes à jamais votre propre valentin.

Auteur : Paul Ferrini
Éditions : Dauphin Blanc
Parution : Juillet 2006
 

Chercher une personne spéciale qui te procurerait l’amour que tes parents n’ont pas été capables de te donner ne t’aidera pas non plus. Cela fait juste augmenter la température dans la marmite à pression. Ne sois pas surpris si le compagnon ou la compagne que tu as choisi(e) est la parfaite personnification du parent dont tu as le plus besoin de guérir. Tu ne peux pas faire autrement que de te trouver face à face avec tes propres blessures. Les parents, les époux et les enfants sont là pour t’aider à conscientiser ton besoin de guérison, et tu remplis la même fonction dans leur vie. Dans un monde de conditions, la recherche de l’amour inconditionnel est inévitablement vouée à l’échec… Le mieux que vous puissiez faire, c’est élever votre conscience réciproque de l’amour qui est nécessaire — et commencer à prendre la responsabilité de vous le donner à vous-même.

Extrait p.21

Crédit Photo : Martin

Crédit Photo : Martin

Commenter cet article