Solitude, délire, fuite et autres petits plaisirs coupables

Publié le par MissDupont

Une école secondaire, ça ressemble à un grand cirque.

Il y a les clowns qui s'efforcent de faire rire tout le monde, même quand ce n'est pas le moment. Tout près se trouvent les funambules qui se tiennent sur la corde raide, qui essaient de garder leur équilibre tout au long de l'année et d'éviter de pogner une solide débarque. Parfois, on croise les hommes-forts, ceux qui font la loi avec leurs poings. Au-dessus de tout ça, les dompteurs tentent de garder le contrôle du mieux qu'ils peuvent, mais ils n'y parviennent pas toujours.

Les autres, ceux qui ne cadrent nulle part, on les relègue au rang de spectateurs. Ils regardent le show, s'en amusent parfois, mais en sont blasés le reste du temps. Ils attendent la fin de la représentation et espèrent qu'il n'y aura pas de rappel. 

L'avis de MissDupont:

Une lecture brève, mais Ô comment agréable que j'ai vécu à travers les pages de ce quatrième roman de Samuel Sénéchal.
Même si le lecteur cible pointe vers les jeunes du secondaire, la femme-maman-épouse-ménagère-employée que je suis, y a quand même trouvé son compte.

L'auteur nous amène en plein coeur d'une polyvalente pour vivre la dernière session à travers les yeux de trois personnages.
Sean, introverti et solitaire, ado d'une mère monoparental trop peu présente qui réussit bien à l'école, mais qui est quelque peu blasé.
Daphnée, ado délurée et nombriliste ayant des tendances colériques, qui se trouve en cheminement particulier avec plusieurs autres TDAH.
Frank, la trentaine, nouveau TES de l'école, célibataire endurci qui a du mal à prendre sa vie en main, mais qui réussit à bien s'intégrer auprès des jeunes qu'il doit suivre.

À travers les brèves incursions dans leur quotidien respectif, où chacun devient le narrateur - à tour de rôle le temps de 2 ou 3 pages-, on prend connaissance de leurs premières fois, de leurs inquiétudes, de leurs mal-être. Bref, une fiction qui dépeint assez bien la réalité de plusieurs jeunes de notre époque. Tout ceci dans un langage familier pas trop poussé.

Bref, un roman fort intéressant que même les ados, n'aimant pas la lecture, sauront apprécier.

Auteur: Samuel Sénéchal
Éditions: Les productions Désordre
Parution: Juillet 2016
Pages: 137

Sean - Lundi 25 avril, 12h13

La température a recommencé à être agréable depuis quelques semaines. La neige est toute fondue. Je peux maintenant aller m'asseoir sur l'un des bancs de parc pour fumer mes deux plumes du midi. Et je ne me gèle plus le bout des doigts. Le bonheur!

Tout seul dans mon coin, à l'ombre d'un arbre qui recommence tranquillement à avoir l'air d'un arbre, je fixe le terrain de l'école. Les petits énervés du secondaire 1 ont repris la cour d'assaut et jouent au football. Ils courent sans arrêt et crient des notes aiguës. Au moins, en écoutant du gros rock sale, je ne les entends pas trop.

Extrait p.73

Crédit Photo : Bookivores

Crédit Photo : Bookivores

Publié dans LittQc, Contemporain

Commenter cet article