La loi de Murphy

Publié le par Mlle Lambert

Acteur de seconde zone, Harry Murphy attend depuis des années que sa carrière au cinéma décolle. Il a déjà fait une apparition dans un film avec Tom Cruise, mais pas dans la même scène que la star. Alors, quand il a la possibilité de devenir un héros dans la vraie vie, Murphy n'hésite pas une seconde. Il a appris par hasard qu'une bande de malfrats projette un assassinat et il décide de sauver la future victime. C'est à partir de là que tout part en vrille.

Avec une valise pleine de billets qu'il n'est pas censé posséder et des mafieux à ses trousses, Murphy va pouvoir vérifier la justesse de la loi qui porte son nom: l'emmerdement est forcément toujours maximal! L'apprenti héros n'auras pas trop de sa bonne mine et de ses talents d'acteurs pour réussir à se sortir des embrouilles les plus compliquées...

L'avis de Mlle Lambert:

Que feriez-vous si un tas de coïncidences vous menaient à vous retrouver à la mauvaise place, au mauvais moment et avec les mauvaises personnes? Eh bien, c’est ce qui se produit pour Harry Murphy. Une envie de pisser le mène à des événements qui lui en font voir de toutes les couleurs. Il se retrouve sur la black list d’un gang de mafieux redoutables, il évite la mort à plusieurs reprises en quelques heures et se retrouve à passer de l’argent de façon illégale aux douanes. Bref, habitué de vivre dans la fiction, il se retrouve soudain confronté à tout ce qu’il y a de plus réel!

Personnellement, j’ai bien aimé le livre. Les chapitres sont courts et en alternance entre les différents personnages principaux de l’histoire, ce qui donne une certaine cadence au roman. L’auteur ayant fait toute sa carrière à Hollywood (acteur au cinéma et à la télévision), j’ai trouvé que cela se reflétait énormément dans son œuvre qui est conçue comme un film américain de mafieux et de contrebande.

Finalement, j’ai bien aimé le livre, mais j’ai énormément été déçue par la fin de l’histoire. Le livre se termine, selon moi (et mes standards assez élevés en ce qui concerne les fins de romans 😏) de façon bien ordinaire. Le dénouement de l’histoire n’est pas du tout venu me chercher. J’ai terminé ma lecture en me disant « eh bin… ».

Bref, pour les amoureux de films américains de mafieux, vous allez être ravis! Mais pour ceux qui aiment être surpris par la fin d’un roman, passez au livre suivant…

xx

Auteur: David McCallum
Éditions: City
Parution: Juillet 2016
Pages: 398

Tandis qu’il marchait sur le trottoir, Max réfléchissait à un détail qui le turlupinait : Allinson avait apparemment effacé tout lien le rattachant à la famille Bruschetti. Si on ouvrait un jour une enquête sur leurs activités et que Carter soit impliqué, le petit enfoiré pourrait facilement se retourner contre eux en échange d’une remise de peine. Max regarda sa montre. Seulement une heure et quart.

Ce matin, au Dragon flamboyant, Sal avait jugé nécessaire d’éliminer Santiago et Villiers à Londres. Ce que max venait d’entendre le portait à penser qu’il serait également judicieux d’éliminer Carter et son pote Julian – voir un petit ami gay. Et pour la femme de Carter? Que savait exactement la jolie Fiona?

Tout ça allait virer au putain de massacre.

Extrait du roman

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans Polar

Commenter cet article