Galénor : Le Livre des Portes

Publié le par Mlle Lambert

Un amour impossible dans un monde déchiré.

Dans un monde où cohabitent humains, elfes et inferniths - des êtres hybrides mi-humains, mi-démons comme des muses, des vampires, des chimères... la guerre fait rage. Mené par un mage noir nommé Kendrick, un groupe d'inferniths terrorise Galénor depuis des décennies - meurtres, maisons incendiées et disparitions s'enchaînent... JudyAnn, une jeune paysanne, voit sa vie changée à jamais lorsque le célèbre Edgar Grimm Mérindol lui apprend qu'elle est une géminie, sorte de magicienne qu'elle croyait pourtant disparue... Elle partira pour la grande cité de Godwynn où elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs avec Vincent, un professeur et un vampire pas comme les autres...

Amitié, amour, trahisons, surprises et dangers mortels l'attendent, dans un monde où il est parfois difficile de différencier le vrai du faux et où de vieilles craintes et superstitions se sont installées...

L'avis de Mlle Lambert :

En général, j’ai de la difficulté à embarquer dans une histoire totalement fantaisiste où il y a très peu de points de repaires et Galénor fait parti de ce genre d’histoire. En plus d’y avoir des vampires, des muses, des chimères, des elfes, des inferniths (bref, un tas de créatures non humaines) l’histoire se passe à Galénor, un endroit totalement fictif (un monde parallèle au nôtre en fait) où transperce l’imagination incroyable de l’auteure. Des forêts enchantées, des arbres chanteurs et bien plus encore sont réunis pour embrouiller mon cerveau un peu trop rationnel.

Tout ça pour vous dire qu’avant de commencer ma lecture, j’étais un peu inquiète et je redoutais de ne pas embarquer totalement dans l’histoire par difficulté à m’y retrouver. MAIS NON! Malgré toute l’imagination comprise dans cette merveilleuse histoire, l’auteure nous mène à imaginer facilement les scènes et à bien ressentir les émotions des personnages. En fait, grâce à Nymar - le conteur du village -, de JudyAnn, pratiquement tous les nouveaux éléments rencontrés dans le roman nous sont bien expliqués. Que ce soit à travers des faits ou des légendes, les histoires de Nymar nous permettent, comme pour JudyAnn, de ne pas se perdre à travers toute cette nouveauté.

Bref, j’ai vraiment ADORÉ l’univers de Galénor! C’est carrément enchanteur par bout! L’auteure à un réel talent pour décrire les paysages. C’est à couper le souffle! J’avais l’impression de tout découvrir en même temps que JudyAnn. Jumelé à une tonne de mystères qui n’en finissent plus, vous pouvez vous douter que je n’avais aucunement envie de terminer ma lecture!

xx

Auteure: Audrey Verreault
Éditions: Autoédité
Parution: Mai 2016
Pages: 349

La prison d'Astheroth était érigée au sommet d'une falaise sur une île dans la mer des Souvenirs. Tous les habitants de Galénor rêvaient de voir la légendaire cité d'Arcadia qui longeait l'océan tout près. Un frisson d'excitation parcourut JudyAnn. Elle avait tant entendu parler d'Arcadia! Nymar prétendait qu'il n'existait aucun endroit comparable à Galénor. Il disait que les montagnes du Tarzar aux profils humaines qui entouraient Arcadia étaient si immenses qu'elles se perdaient dans les nuages. Que leur sommet était enneigé et que pendait l'été, elles déversaient d'impressionnantes chutes dont l'eau pouvait guérir la plupart des maladies non magiques. Selon les légendes, Théandras y serait apparu à plusieurs reprises. Arcadia était la deuxième plus grande ville de Galénor. Elle était située dans la vallée des champs chantants, région qui devait son nom aux artémias-chanteurs, variétés d'arbres qui possédaient de fines branches se terminant par de grandes flûtes. Lorsque le vent soufflait, on racontait que de douces mélodies émanaient de ces étranges arbres-instruments.

Extrait p.151

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans Fantastique, LittQc

Commenter cet article