Journal de Dylane : Chocolat chaud à la guimauve

Publié le par Mlle Lambert

Florian : Well, ton best friend, il est amoureux de toi.
Moi : Hein?!? Pfff… Ben non!
Florian : T’es aveugle. Open your eyes, baby!
Moi : Arrête de m’appeler « baby »!
Florian : Anyway, je suis raison. I’m sure.
Moi : Ça ne se dit pas, « je suis raison ». On dit « j’ai raison ». Mais toi, tu ne peux pas dire ça de toute façon, parce que tu n’as pas raison du tout!

Bon c’est vrai que Colin a été plutôt bête, quand je lui ai parlé de Malik, aujourd’hui. Sans aucune raison valable! Alors, plus Florian radotait, plus mon cœur commençait à battre vite. Et s’il avait raison, après tout…? Si Colin ressentait plus que de la simple amitié pour moi…?

Qu’est-ce que je ferais? Omg!
Qu’est-ce que je vais faire?!? »

L'avis de Mlle Lambert:

Dans ce deuxième tome, notre jeune héroïne fait face à plein de nouveautés. Une nouvelle amie, une nouvelle belle-famille, un nouveau chum, de nouvelles broches… Bref, Dylane devra traverser toutes sortes d’épreuves! Avec son charme fou et sa grande joie de vivre, ce fût un total plaisir pour moi de la suivre à travers ses histoires!

Sérieusement! Quoi de mieux, en ce début novembre, que de se plonger dans l’univers d’une jeune adolescente adorable (et ultra-intense!) qui boit des chocolats chauds à profusion! J’ai vraiment adoré me plonger dans le petit monde douillet de Dylane!

J’aimerais aussi souligner à quel point cette série peut être bénéfique pour les jeunes filles qui la dévore. Non seulement il est facile pour toutes les adolescentes de se retrouver en Dylane et les différents problèmes qu’elle va rencontrer (les premières règles, les problèmes amoureux, les amis, les premières questions qu’on se pose au sujet du sexe, les parents qui ne sont là que pour leur pourrir la vie, etc.), mais l’héroïne est également une jeune femme très drôle et intelligente! Elle a ses idées à elle et ne se laisse pas influencer, elle n’a pas de ces fameux complexes qui hantent les jeunes de plus en plus tôt de nos jours et – plus important encore – elle est soi-même et elle s’aime tel qu’elle est! Je trouve ça très important que les jeunes femmes puissent s’identifier à une jeune fille forte et indépendante comme Dylane! Cela les aidera sans aucun doute à traverser l’adolescence, une période qui peut parfois être difficile.

Finalement, je sais que je vous en ai déjà glissé un mot dans ma première chronique, mais la lectrice visuelle qui sommeil en moi se retrouve totalement au paradis lorsque j’ai ce roman entre les mains! Je ne peux donc pas m’empêcher de terminer cette chronique en vous parlant de l’esthétique du livre qui est tout simplement décadent!! Wouahhhh! De l’intérieur, comme de l’extérieur, cette série est un vrai bijou pour les yeux!

xx

Auteure: Marilou Addison
Éditions: Boomerang
Parution: Octobre 2015
Pages: 391

OMG! Je capote! J’ai QUATRE caries!!! Pas une, pas deux, pas trois, mais QUATRE!!! En fait, j’en ai une entre deux dents, alors ça compte pour deux (et c’est celle-là qui me fait mal) et le dentiste pense même que je pourrais avoir besoin d’un traitement de canal…

UN TRAITEMENT DE CANAL!!!

Papa a mentionné que je pourrai me la faire arracher tout simplement (ME LA FAIRE ARRACHER!!!), mais le dentiste a refusé (ouf) en disant que c’est une dent importante. Surtout si je ne veux pas perdre un peu d’os. (PERDRE DE L’OS!!! JE CAPOTE, même si je ne comprends pas comment je pourrais perdre des os dans ma bouche…)

Bref… je retourne chez le dentiste demain, et après-demain, et encore après-demain! Trois rendez-vous en UNE semaine! Pour moi qui souffre de dentophobie, c’est réellement la PIRE semaine de TOUTE ma vie!!!

Extrait p.335

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans LittQc, Jeunesse

Commenter cet article