Alice : Une femme amoureuse

Publié le par MissDupont

Jonathan Sanz, le propriétaire de la revue Notre monde, aujourd'hui, est sauvagement assassiné dans son appartement de Montréal. Alice Demers, son bras droit, mais surtout une amie très chère, craint d'avoir touché à une information sensible qui pourrait avoir provoqué cette mort. C'est pourquoi elle n'hésite pas à enquêter, de son côté, afin de retrouver le coupable. Tout indique qu'un certain Michaël Falcon, écrivain spécialisé dans les histoires de vampires, ne serait pas étranger à l'affaire...

En poursuivant ses recherches, Alice découvre que tout un monde se cache au sein du nôtre. Et même si Michaël Falcon tente de la maintenir hors d'une guerre en approche, la jeune femme, fascinée par ces créatures qui s'abreuvent de sang, refuse de retourner à sa vie bien rangée.

L'amour d'une simple humaine peut-il renverser l'ordre établi ?

L'avis de MissDupont:

Une femme, comme vous et moi, qui tombe sous le charme d'un vampire… on se souviendra tous de Twilight pour se faire une idée du tableau. 

Dans Alice: Une femme amoureuse, la base est sensiblement la même. Cette dernière rencontrera un homme particulier - se trouvant être un demi vampire - qui vit quelque peu différemment et n'est pas une menace pour l'espèce humaine. Ils tombent amoureux et une guerre menacera d'éclater entre les deux clans de vampires. 

 

Malgré les quelques similitudes, vous retrouverez aussi beaucoup de différences (heureusement car on se souviendra tous du "Edward qui brille au soleil" qui rendait la chose quelque peu ridicule 😉).  

 

Est-ce que j'ai été conquise par ce premier tome de la nouvelle sage de Suzanne Roy ? 

Non… mais je n'ai pas détesté non plus. 

Ça se lit bien, ça, aucun doute là-dessus. Je n'ai pas ressenti de longueur, malgré que c'était parfois répétitif et que je me serais attendu à plus de revirement de situation, plus de punch.  

 

Ce n'est qu'à partir du dernier paragraphe (on parle d'une quinzaine de pages) où j'ai pu voir mon intérêt s'accroître considérablement. 

Tout au long du roman, il est surtout question d'une histoire d'amour qui naît entre nos deux principaux personnages.  

Il est aussi question d'un drame tragique dans les débuts et bien que l'on sache qu'Alice est éprouvée par cette perte, je ne l'ai pas ressenti en elle. C'est probablement une des raisons qui fait que je n'ai pas accroché à ce roman. Les personnages parlent de leur sentiments, mais ils sont froids, ils ne les incarnent pas. 

 

L'autre point qui m'a agacé est cette impression de perfection dans leur histoire d'amour. Tout était trop rose bonbon pour moi. Trop parfait! Ça manquait de crédibilité pour que je sois happée. Un peu comme un roman Harlequin inversé, dans le sens que'ici c'est la femme qui prend les rênes et l'homme qui devient soumis aux moindres volontés de sa douce. 

 

Est-ce que je me laisserai tenter par le tome 2 - en raison du dernier chapitre qui amène un revirement de situation tant attendu ? 

Je ne sais pas encore… je suis ambivalente. 

Peut-être saurez-vous m'en convaincre 😘

Auteure: Suzanne Roy
Éditions: AdA
Parution: Août 2016
Pages: 361

Même si elle a du mal à décoder l'expression qui déforme les traits de son visage, Alice sourit, charmée par cette galanterie dont elle n'a pas l'habitude. S'il l'avait voulu, Michaël aurait pu lui effacer la mémoire et disparaître de son existence sans laisser la moindre trace, mais il est là, lui ouvrant prestement la porte du côté passager. Dans un gloussement ravi, elle prend place avant de l'observer s'installer au volant de sa voiture.
Lorsque le véhicule roule en direction de son domicile, Alice profite du délai octroyé par Michaël pour poursuivre son interrogatoire:
- Encore une question, si vous me le permettez : pourquoi ce vampire a-t-il volé le corps de John ?
- Ce n'est pas lui. C'est moi qui l'ai fait.
Elle le d.visage avec étonnement. Michaël avait volontairement subtilisé le cadavre de son ami à la morgue ?
- C'était l'une de ses volontés, explique-t-il rapidement.

Extrait p.117

Crédit Photo : Bookivores

Crédit Photo : Bookivores

Publié dans LittQc, Polar, Romance, Fantasy

Commenter cet article