Treize

Publié le par MissDupont

Treize

Le temps des revivers est arrivé. Ces hommes capables de ramener très brièvement les morts à la vie – pour leur permettre de faire leurs adieux à leurs proches ou de révéler à la police l’identité de leur assassin.
Modeste, introverti, Jonah Miller est l’un des spécialistes les plus talentueux au monde. L’un des plus tourmentés aussi : Jonah a l’intuition qu’une menace indicible est tapie de l’autre côté. Et le malaise s’accroît lorsque Daniel Harker, l’homme qui a révélé au monde l’existence des revivers, est sauvagement assassiné.
Aux côtés d’Annabel, la fille de Daniel, le reviver tentera d’élucider les causes de ce nouveau meurtre, réalisant qu’il est loin de maîtriser les étranges pouvoirs dont il est le dépositaire…

L'avis de MissDupont:

Ça commence fort!
Un premier chapitre qui coupe le souffle et fait battre le cœur à 100 mille à l'heure.
Ça promet pour la suite 😆

Nous découvrons des gens - comme vous et moi - qui ont le don de ramener une personne récemment à la vie - pour un court laps de temps - afin de permettre aux enquêteurs de faire un mini interrogatoire leur permettant de trouver leur meurtrier...
Mais ce genre de don, ne peut faire autrement qu'apporter son lot de problèmes disons 😉

Un récit captivant à souhait où l'auteur nous ferme chaque chapitre au son d'un "papapaaaan" qui nous incite à vouloir poursuivre notre lecture du chapitre suivant sur le champ.
Je vous avoue donc que j'ai - plus souvent qu'autrement - dépassé mon heure de retour de lunch au travail. Ben quoi ?! Hors de question d'arrêter en plein dans un passage palpitant 😅

Palpitations cardiaques
Souffle court
Angoisse
Ceci ne sont que quelques uns des nombreux ressentis que j'ai eu en lisant ce livre.

Un roman hautement intriguant que j'aimerais bien visionner avec mon conjoint en version cinématographique.

Auteur: Seth Patrick
Éditions: Pocket
Parution: Août 2016
Pages: 608

"Un an avant que je sois promu au rang d'inspecteur, j'ai été le premier à arriver sur les lieux d'un homicide près du lac artificiel de Motts Run. On avait partiellement décapité la victime sur place pour éviter toute ressuscitation, mais le ou les coupables avaient été interrompus dans leur besogne. Il y avait du sang partout. J'ai assuré la surveillance de la scène de crime pendant que les mieux payés prenaient de le relais de l'enquête. " Cette dernière remaque déclencha quelques grognements chez les autres inspecteurs assis à leur table. "J'ai causé avec l'officier de liaison dépêchée par le FRS afin d'évaluer la situation. Elle a jugé que ce serait sans doute peine perdue; la suite lui a donné raison. J'ai assisté à la ressuscitation, et c'était franchement lugubre. Et puis tout ce sang. Un coup d'épée dans l'eau. Ils ont quand même réussi à identifier la victime. Ses assassins étaient tellement obnubilés par la nécessité de décapiter leur homme qu'ils avaient oublié de le fouiller. On a trouvé son permis de conduire dans une de ses poches." Ray attendit que les rires se taisent. "Quatre jours après, j'ai appris qu'ils avaient appréhendé les meurtriers. Au final, ce sont ces traces de sang qui ont permis de les incriminer. Dieu merci, même ceux qui croient savoir comment s'y prendre se plantent."

Extrait p.152

Crédit Photo : Bookivores

Crédit Photo : Bookivores

Publié dans Horreur, Science-Fiction

Commenter cet article