Le début de la fin : Les Héritiers Divins

Publié le par Mlle Lambert

Il fait nuit noire, je ne vois rien, que va-t-il se passer maintenant? Ma vision s'habitue tranquillement... je suis dans des gradins vitrés accompagnée de Pam, Lou et Luca qui sont terrifiés et des cinq anciens vampires. Mon ennemi numéro un jubile de plaisir, les autres sont indifférents et Admis est visiblement inquiet... Il y a une salle circulaire d'une bonne dizaine de mètres sous moi. Le viking se tient debout, impassible. Il me regarde avec une note de tristesse dans les yeux. Un bruit me tire de mes observations. On dirait une poulie rouillée. Le son infernal continue en s'intensifiant; je cherche désespérément la source du vacarme, enfin je trouve. À mon grand désarroi, le toit du bâtiment se rétracte. Il fait jour, le soleil brille de mille feux. Le viking est serein; il affrontera ces rayons dans quelques secondes. La peine de mort des vampires.

Pensant fuir certains problèmes, Tia se réfugie chez le peuple des fées, où d'autres complications ont tôt fait de la rattraper... Jalousie, espionnage, trahison, tentative de meurtre s'ajoutent à son incessante liste de tourments...

Découvrez une existence mensongère... une vie envahie d'informations insolites... un avenir incertain...

L'avis de Mlle Lambert :

Vous voulez de l’action?
Eh bien vous serez servis dans ce deuxième tome de la série Le début de la fin.

C’est avec une imagination incroyable qu’Ellen Vaillancourt nous transporte dans le merveilleux monde des fées où les lieux et les paysages sont tout simplement sublimes! À travers notre lecture, on rencontre de nouveaux personnages et on en apprend beaucoup plus sur l’univers complexe – et surtout bien pensé – de Tia, Pam, Lou et Luca ainsi que sur leurs pouvoirs respectifs. Ces derniers prennent énormément d’expérience, développent leurs dons et nous en mettent plein la vue!

Comme le premier tome, Les Héritiers Divins nous captive du début à la fin! Personnellement, j’ai même été encore plus submergée par l’univers du livre maintenant que j’étais habituée aux différents éléments normaux et anormaux qui ponctuent le roman.

Mon coup de cœur; les quadruplets! Ils sont si attachants! Et chacun peut se reconnaître en les personnages de Tia, Pam, Lou et Luca. Pour ma part, Tia, avec son esprit ingénieux, sa grande force de caractère et son côté têtue, vient extrêmement me chercher.

Bref, Les Héritiers Divins est un roman qui regorge d’espoir et de beauté malgré tous les événements malheureux que doivent traverser nos quatre chouchous.

Le début de la fin est une série à découvrir absolument!

xx

Auteure: Ellen Vaillancourt
Éditions: Autoédité
Parution: Septembre 2015
Pages: 290

Après une petite sieste bien méritée, je me lève. Ça tourne un peu, mais c'est normal; j'ai quand même perdu beaucoup de sang en étant le buffet personnel de tantine deux fois en moins de 12 heures, moi qui ai toujours eu peur du sang! Une autre chose qui fait maintenant partie de mon passé tout comme la tranquillité, la petite vie paisible, le travail scolaire quotidien; plus rien ne sera jamais pareil. Je ne suis pas ordinaire, je ne suis même pas juste humaine. Bon sang que je regrette mon passé et le cocon banal qu'était ma vie.

Extrait p.21

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans LittQc, Fantastique

Commenter cet article