Au-delà d'un destin

Publié le par MissDupont

Au-delà d'un destin

2013, Maxime Delcote, ouvrier à l'usine, vit modestement dans un coron du Nord avec sa mère et sa fille de huit ans, Sophie, gravement malade. An de grâce 1214, un matin, Maxime se réveille en plein Moyen Âge. Il est garde dans un château et ne comprend rien à ce qui lui arrive, ni même pourquoi on l'appelle d'un prénom qui n'est pas le sien. Le croyant devenu fou, ses supérieurs le jettent dehors. Là, le destin se met en marche. Seule la jolie Adeline semble le comprendre. Maxime osera-t-il lui avouer ses sentiments ? Reverra-t-il les siens ? Devra-t-il défier son propre destin au risque d'en payer le prix ? Le temps est malléable et quand on a passé la frontière, tout est possible…

2013, Maxime Delcote, ouvrier à l'usine, vit modestement dans un coron du Nord avec sa mère et sa fille de huit ans, Sophie, gravement malade. An de grâce 1214, un matin, Maxime se réveille en plein Moyen Âge. Il est garde dans un château et ne comprend rien à ce qui lui arrive, ni même pourquoi on l'appelle d'un prénom qui n'est pas le sien. Le croyant devenu fou, ses supérieurs le jettent dehors. Là, le destin se met en marche. Seule la jolie Adeline semble le comprendre. Maxime osera-t-il lui avouer ses sentiments ? Reverra-t-il les siens ? Devra-t-il défier son propre destin au risque d'en payer le prix ? Le temps est malléable et quand on a passé la frontière, tout est possible…

L'avis de MissDupont:

Fabuleux!
Si vous me demandiez de ne choisir qu'un seul mot qui saurait résumer ce livre, ce serait : fabuleux!

Je ne suis pas fervente des romans dit "historiques" et quand on sait que dans ce roman-ci l'auteur nous catapulte directement au moyen-âge… il y a de quoi avoir la frousse.
Mais au contraire, ce roman est divin et je me félicite d'avoir laissé ma curiosité prendre le dessus.

On commence la lecture en 2013 où l'on fait la connaissance de Maxime, père monoparental au revenu très modeste. Il se rendra - comme à l'habitude - au travail à bord de sa voiture, en empruntant la même route… mais n'arrivera jamais à bon port. On aura tôt fait de croire qu'il est sur le point de faire un violent face à face quand sans trop comprendre pourquoi - autant lui que nous - il se réveille 800 ans plus tôt.

Via un narrateur omniscient totalement bien maîtrisé de l'auteur - au point que je ne m'en suis nullement rendu compte et suis donc allée vérifier au moment d'écrire ceci - nous tentons de comprendre ce qui a bien pu se produire et pour qu'elle raison il se retrouve bloqué à cette époque et surtout comment ce fait-il que tous ces gens semblent le confondre avec un dénommé Jean.

Un récit touchant, palpitant, intrigant!
Vraiment!

Ce qui m'a le plus épaté, c'est l'écriture de l'auteur.
Je suis Québécoise, il est Français… bref, c'est bien connu, plus souvent qu'autrement nous avons des expressions qui - d'un côté comme de l'autre - rend la compréhension un peu plus ardue à certains moments.
Mais pas ici!
Jean-marc Dhainaut écrit dans un français international, de sorte que n'importe qui aura une grande facilité à entrer dans l'histoire, lui permettant ainsi de vivre pleinement cette folle l'aventure.

En terminant, un petit mot au sujet de la fin…
Ce livre se doit d'être lu du début à la fin pour être apprécié comme il se doit.
Toutes ces nuances, ces subtilités, ces enchevêtrements… vous passeriez à côté de quelque chose si vous tentiez d'y aller trop vite.

Profitez du voyage… rien ne presse et "Ainsi soit-il" 😉

Auteur: Jean-Marc Dhainaut
Éditions: Edilivre
Parution: Mai 2016
Pages: 414

Le hasard n'existe pas, il n'a jamais existé. Tout n'est qu'une question de circonstances, de rencontres, d'événements qui sont écrits dans ton destin. Tes choix, tes regrets, toutes les leçons apprises. Tout ce qui arrive ou tout ce qui n'arrive pas. Tes joies, tes peines, tes déceptions, tes échecs. Tous, ont tracé ta route et ont servi à faire de toi ce que tu es, et là où tu es.

Extrai p.175

Crédit Photo : Bookivores

Crédit Photo : Bookivores

Publié dans Science-Fiction, Historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article