Le cas Noah Zimmerman

Publié le par Mlle Lambert

Le cas Noah Zimmerman

Janie est célibataire depuis des années, alors rien de surprenant à ce qu’elle décide de garder le bébé conçu avec un parfait inconnu sur une plage en vacances. Quatre ans plus tard, élever seule le petit Noah est cependant une épreuve : cauchemars à répétition et troublantes références à des scènes de violence perturbent terriblement le garçonnet. Quand Janie le couche le soir, il réclame sa vraie maman et demande à rentrer chez lui…

Aucun médecin n’est capable de diagnostiquer ce mal, alors quand Janie découvre l’existence d’un certain docteur Anderson, psychiatre ayant consacré de nombreuses années de recherche à la réincarnation, elle tente sa chance auprès de lui. Elle ignore cependant qu’Anderson est atteint d’une maladie rare et qu’il est sur la sellette. Pour le docteur, le cas Noah Zimmerman est une aubaine : l’occasion de briller enfin aux yeux de tous s’il parvient à prouver que la réincarnation existe. Mais d’où viendrait alors cet esprit qui habite Noah?

Entre drame familial monoparental et suspense dans le monde de la réincarnation, une lecture hypnotisante.

L'avis de Mlle Lambert:

"Et si votre enfant n’était pas le vôtre?"
Cette phrase sur le bandeau - qui m’a carrément donné des frissons - résume à elle seule l’essence du roman… Un vrai thriller psychologique comme je les aime!

Un roman qui nous chavire et nous porte à réfléchir sur des choses qui sont hors de notre contrôle et dont nous ne savons pas grand chose, tel que la vie après la mort et la complexité de l’âme. Où allons-nous une fois mort? Est-ce que la réincarnation existe? Si oui, comment est-ce que cela fonctionne? Et pourquoi certains se souviennent, tandis que d’autres oublient?

Le cas Noah Zimmerman est un roman intrigant qui nous tient en haleine. Tout au long de ma lecture, j’avais soif d’informations, de précisions et de détails. J’ai bien aimé le fait que ce soit écrit simplement, malgré la complexité du sujet. Nous arrivons à bien comprendre les maladies et les autres éléments abordés sans que cela ne soit ardu.

Au fur et à mesure que l’histoire progresse, des cas réels, tirés de livres scientifiques et médicinaux, nous sont présentés. J’ai vraiment adoré ces bribes de faits vécus qui ont été insérés dans cette histoire fictive. Cela donne un caractère beaucoup plus concret à l’histoire et vient un peu étancher notre soif d’informations sur le sujet de la réincarnation.

On s’attache aussi beaucoup au petit Noah - malgré son comportement étrange - et on se surprend à éprouver la même angoisse que sa mère qui cherche à comprendre son fils et qui souhaite que la raison de son comportement ne soit pas trop grave.

Personnellement, je trouve que la fin comporte quelques longueurs. La dernière partie du roman est moins intrigante et moins intense que le reste du roman, car les intrigues sont pratiquement toutes résolues. Cependant, je trouve que cette partie reste essentielle au roman, puisqu’elle vient boucler la boucle pour une histoire bien achevée.

Bref, tous les adeptes de thriller psychologiques et de faits vécus seront, selon moi, comblés par ce roman qui les fera frissonner.

xx

Auteure: Sharon Guskin
Éditions: Calmann-Levy
Parution: Juin 2016
Pages: 378

Autre chose.

Une pensée en engendrait une autre dans son esprit, comme une fêlure qui se diffuse dans du verre.

Ce n’était pas seulement la nature ou la culture qui pouvaient provoquer des phobies et des bizarreries de caractère, mais autre chose. À cause de cela, certains enfants naissaient calmes et d’autres inconsolables. D’autres possédaient des affinités et des facultés innées. D’autres encore étaient convaincus dès la naissance d’appartenir au

sexe opposé. C’était pour cela que Chang, l’irritable jumeau siamois qui aimait boire et faire la fête, était d’une nature si différente de son frère Eng, sobre et calme. Les facteurs génétiques et environnementaux étaient incontestablement les mêmes dans leurs cas. Et puis il y avait les malformations de naissance, bien sûr – les doigts mal formés de la fillette fournissaient un lien clair entre sa vie actuelle et la précédente, et pouvaient peut-être même expliquer…

Extrait p.146

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Publié dans Thriller

Commenter cet article