Chroniques Lunaires T3 : Cress

Publié le par Mlle Lambert

Chroniques Lunaires T3 : Cress

Le sort de la Terre est dorénavant entre les mains de Cinder et de ses compagnons. Ils doivent à tout prix empêcher le mariage de l’empereur Kaito avec la terrifiante reine Levana.

Cress, hackeuse de génie, enfermée dans un satellite depuis sa naissance, est la seule à pouvoir les aider. Mais peut-on vraiment lui faire confiance?

L'avis de Mlle Lambert:

Avec une couverture toujours aussi époustouflante ainsi que la magnifique plume de Marissa Meyer, le troisième tome des Chroniques Lunaires, Cress, continue de me charmer. Chaque fois que je plonge le nez dans l’un des livres, je suis époustouflée par la facilité avec laquelle je dévore ces romans qui me submergent de pages en pages. Les pages coulaient à flot sans que je ne m’en aperçoive et dans le temps de le dire, j’avais terminé un autre tome.

Moi qui a habituellement de la difficulté à rester accrochée à une série bien qu’elle soit formidable, celle-ci me captive encore plus à chaque page. En dépit de mes heures de sommeil, j’ai même recommencé à faire des nuits blanches comme lorsque j’étais plus jeune et que je n’avais pas de responsabilité ni de cadran qui sonnait le lendemain matin. Plus on progresse dans ce roman et plus on veut lire. Vers la fin, je refusais littéralement de déposer mon livre. Mon cœur battait à cent mille à l’heure. Je voulais TELLEMENT savoir ce qui allait se passer!!! Les revirements s’enchainent avec tellement de vigueur qu’on n’a pas le temps de se remettre de nos émotions qu’un nouvel évènement survient.

Au fur et à mesure que l’histoire avance, un lien fort et unique se tisse entre les personnages de la série. Ils sont tellement beaux à voir que j’avais, moi aussi, envie de faire partie de la bande (bien que leur histoire ne soit aucunement à envier soit dit en passant)! On apprend également à travers ce tome à ne pas mettre tous les lunaires dans le même bateau. Quoi qu’on en pense, ils ne sont pas tous comme la cruelle Levana.

Mon coup de cœur : Cress… la belle petite Croissant de Lune. J’ai toujours beaucoup aimé Raiponce, mais maintenant je l’ADORE! Cette jolie demoiselle en détresse, douce, avec un côté enfantin à faire fondre des cœurs et avec son énorme côté mélodramatique dépeint très bien la Raiponce qu’on connaissait déjà. Son enthousiasme sans borne et sa naïveté craquante m’a fait tomber raide dingue de ce personnage!

Et finalement, une question s’est ajoutée aux nombreuses autres qui s’accumulent depuis le début : pourquoi est-ce que les androïdes de compagnies n’existent pas???

xx

Auteure: Marissa Meyer
Éditions: Pocket Jeunesse
Parution: Novembre 2014
Pages: 658

Maintenant encore, Cress passait ces heures enfouie au creux de son lit à somnoler, lire, inventer des mélodies dans sa tête ou réfléchir à des programmes complexes. Elle rechignait toujours à regarder les villes lunaires; au fond d’elle-même se nichait la crainte paranoïaque que si elle pouvait voir leurs habitants, ceux-ci n’auraient qu’à lever la tête vers leur ciel artificiel pour la voir eux aussi.

Extrait p.10

Crédit Photo : Mlle Lambert

Crédit Photo : Mlle Lambert

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article