Un passé gênant

Publié le par MissDupont

Un passé gênant

Auteure: Isabelle Larocque
Éditions: Québec-Livres
Parution: Septembre 2015
Pages: 176

Quatrième de couverture:

Alors qu'Anna Meier, psychologue dans un collège, est convoquée tôt le matin chez le directeur, il n'est pas là pour l'accueillir. Anna le découvre mort, assassiné, dans une position qui lui rappelle un événement douloureux. Qui connaît son passé ? Qui l'a poursuivie jusqu'en Suisse, elle qui a changé d'identité ?

Alors que les meurtres s'accumulent, Anna Meier ne peut se résoudre à divulguer son passé à l'inspecteur chargé de l'enquête. A-t-elle raison ? Ces assassinats sont-ils commis à cause d'elle ou en raison de relations suspectes entre les élèves du collège et leurs parents ? Anna devra-t-elle révéler ce qu'elle a vécu ?

L'avis de MissDupont:

Sur le quatrième de couverture, on peut y voir une note disant: "Un thriller psychologique, un suspense magistral".
Qu'en est-il réellement ?

Force est d'admettre qu'il y a énormément de suspense et ce, du début à la fin. Il y a des livres qui sont parfois long à démarrer, qui traîne en longueur avant que quelque chose s'y passe... pas dans ce livre-ci. Dès la page 8, notre curiosité est piquée au vif par la découverte d'un premier meurtre barbare - et nous ne sommes pas au bout de notre peine - et on ne cesse de ce questionner sur les motifs de tous ces meurtres.

J'ai eu beau tenter de me creuser les méninges pour découvrir le coupable avant que l'auteure ne décide de me l'apprendre... ce fut chose impossible. Chaque fois que nous avons des soupçons sur le tueur, on est mystifié peu de temps après. Chapeau Madame Larocque! Vous m'avez eu sur toute la ligne.

Le livre est captivant à souhait, hyper bien rythmé... bref, on ne s’ennuie pas une seule seconde. De plus, il y a énormément de dialogue alors il se lit très rapidement.

Petite note à l'attention de l'éditeur:
Je ne sais pas quel est votre secret, mais j'ai adoré la souplesse du livre. ;)

Anna regarde en direction de l'inspecteur Javier. Peut-il découvrir son passé ? On lui a promis que c'était impossible, mais Anna ne croit pas aux coïncidences. Quelqu'un a découvert son secret et s'en sert contre elle. Elle me sait pas pourquoi. Elle a été une victime. Elle n'a rien fait pour qu'on s'attaque à elle. Mais les mains coupées sont un message qu'elle n'arrive pas à décoder.

Extrait du roman

Publié dans LittQc, Suspense

Commenter cet article