Le temps d'un hiver

Publié le par MissDupont

Le temps d'un hiver

Auteure: Jessica Lumbroso
Éditions: Artalys
Parution: Juin 2014
Pages: 518

Quatrième de couverture:

Jenna est une jeune femme dévastée quand elle revient chez ses parents, Sibylle, une femme autoritaire et froide, et Patrice, un homme totalement effacé. En attendant que naisse cet enfant qui grandit en elle mais dont elle ne veut pas, elle se souvient de cet hiver, neuf ans auparavant, où sa mère la contraignit à passer Noël chez son amie Élisabeth. Là, elle fit la connaissance d’un jeune Américain, Ryan, de passage lui aussi dans cette maison. L’amour naquit entre eux, un amour désespéré car tout les séparait. Ryan était en couple et la France n’était pas son pays. Il ne restait plus à Jenna qu’à combattre son attirance, mais elle en était incapable, pas même dans les bras d’Alec, son ami de toujours.

Et tandis qu’elle revit ces souvenirs et que son enfant vient au monde, elle entrevoit la possibilité d’un pardon et du retour de la lumière dans sa vie.

L'avis de MissDupont:

Avec Le temps d'un hiver, nous avons droit à une remarquable entrée en la matière.
Si poétique, si bien écrit et si captivant qu'on s'accroche à chaque ligne désirant en savoir plus sur le passé de notre protagoniste principale.

Qui est-elle ?
Qu'est-il arrivé pour qu'elle ait déserté la maison familiale 8 ans auparavant pour ne jamais y revenir ?
Pourquoi y revient-elle enceinte et seule?
Où est le père de l'enfant ?

Toutes ces questions trouvent leurs réponses au fil des pages, alors que l'auteure nous fait voyager entre le passé et le présent de Jenna. Certains ont parfois du mal avec ce genre de lecture, mais je vous rassure immédiatement... les 2 espaces temps sont très bien définis. Lorsque nous sommes dans le présent, nous avons droit à une narration au "Je", tandis que lorsque nous sommes projetés dans le passé, il est alors question d'un narrateur omniscient.

De fil en aiguille, on parvient à connaître intimement Jenna. On découvre la raison de son tempérament à force de nombreux retour dans le passé. On compatit sur cette jeunesse brimée par une mère acariâtre un père ayant trop peu de colonne.

Bien que le roman contienne quelques longueurs, on est tenu en haleine jusqu'à la toute fin puisque ce n'est qu'à ce moment que tous nos questionnements du début trouveront afin leurs réponses.

- Je ne vais pas si mal que ça. Tout va pour le mieux, j'ai des amis sur qui compter, des passions. Je ne veux pas m'apitoyer sur mon sort. D'autres ont des problèmes bien plus graves.
- C'est vrai. Mais je ne suis pas là pour soulager la terre entière. Seul ton bonheur m'importe.

Extrait du roman

Publié dans Romance, Drame

Commenter cet article

Jessica Lumbroso 14/10/2016 23:23

Bonjour,
Je viens de tomber un peu tardivement sur cette critique et je m'en réjouie. Voilà longtemps qu'on ne m'avait plus vraiment lu, et je suis heureuse de constater que vous avez accroché avec l'univers, malgré les longueurs. Je suis enchantée par cette critique plus que positive ! Merci encore d'avoir partagé ce temps avec moi.
Jessica