Bleu

Publié le par MissDupont

Bleu

Auteure: Myriam Caron
Éditions: Leméac
Parution: Avril 2014
Pages: 240

Quatrième de couverture:

Une jeune femme en mal de mer quitte Montréal pour retrouver le Sept-Îles de sa jeunesse. Mais l'homme qui l'accompagne n'est pas le bon, ce que la naissance d'un enfant ne réussit qu'à confirmer. Et toute cette tension à un prix: voilà qu'une tumeur au cerveau est détectée.

Ode à la vie, à un coin de pays et à ses habitants, ode, surtout, à la grande bleue, cette met qui accueille le fleuve à bras ouverts, ce courageux roman de Myriam Caron est empreint d'une incroyable sérénité et d'un insatiable appétit de vivre malgré la tumeur qui, dans la réalité, menace son existence de rêve.

L'avis de MissDupont:

Bleu c'est un récit de mer, de mammifères marins, de liberté, de mal-être et de wet suit.

Bleu c'est une écriture poétique, une écriture olfactive et texturée. On est enivré par cet atmosphère d'air salin que nous parvenons pratiquement à sentir nous aussi. On ressent presque la morsure de l'eau au même moment qu'elle.

Bien que je ne parvenais pas toujours à saisir la nuance de certains passages, ce roman m'a quand même fait faire une prise de conscience sur la stupidité humaine et ces catastrophes écologiques qu'elle engendre.

T'es belle, mais t'es loin, c'est ça qui m'accroche, je sais que je ne trouverais rien d'aussi pur ni de plus proche.
Je m'endors ce soir-là avec l'imaginaire rempli d'histoires de naufrages et de plus grosses morues du monde.

Extrait du roman

"La scénariste, réalisatrice et écrivaine Myriam Caron s'est éteinte le 3 janvier 2016 des suites d'un cancer, à la maison de soins palliatifs l'Élyme des sables de Sept-Îles, à l'âge de 41 ans.

La jeune femme avait été récompensée en octobre pour son dernier roman Bleu. Elle a reçu le prix « Oeuvre de l'année sur la Côte-Nord » par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

En 2013, elle avait remporté le prix du meilleur film canadien au Canada International Film Festival, de Vancouver, pour son long métrage Surf Boréal.

Pendant toute la durée de son séjour à l'Élyme des sables, elle a continué d'écrire. Elle avait sur sa table un nouveau roman intitulé La Croqueuse, qu'elle espérait terminer avant la fin de l'année 2015."

Publication tiré du Huffingtonpost

 

J'aimerais offrir mes plus sincères condoléances à la famille de Mme Caron

 

Publié dans LittQc, Contemporain

Commenter cet article