Aliss

Publié le par Karl & MissDupont

Il était une fois…

... Alice, une jeune fille curieuse, délurée, fonceuse et intelligente de Brossard. À dix-huit ans, poussée par son besoin d'affirmation de soi, elle décide qu'il est temps de quitter le cégep et le cocon familial pour aller vivre sa vie là où tout est possible, c'est-à-dire dans la métropole.

À la suite d'une rencontre fortuite dans le métro, Alice aboutit dans un quartier dont elle n'a jamais entendu parler et où les gens sont extrêmement bizarres. Mais c'est normal, non ? Elle est à Montréal et dans toute grande ville qui se respecte, il y a plein d'excentriques, comme Charles ou Verrue, d'illuminés, comme Andromaque ou Chess, et d'êtres encore plus inquiétants, comme Bone et Chair...

Alice s'installe donc et mord à pleines dents dans la vie, prête à tout pour se tailler une place. Or, elle ne peut savoir que là où elle a élu domicile, l'expression être « prêt à tout » revêt un sens très particulier...

L'avis de Karl :

Quel merveilleux livre de Patrick Senécal. Une manière de redécouvrir le conte de votre enfance en version beaucoup plus sanglante.

Sexualité, drogue et violence sont plus que présents dans ce manuscrit. On suit les pensées du personnage principal, Aliss, qui découvre un nouveau quartier de Montréal contrôlé par la reine rouge. Le but de Aliss : la rencontrer. Mais sa quête, qui semble si simple, est parsemée d’embuches qui la forceront à fuir la petite Aliss sage et studieuse d’avant pour se dépasser.

Je crois que ce que j’ai aimé le plus, fut de le lire en associant les personnages du livre à celui de Lewis Carroll. Le suspense est présent en si grande quantité que j’ai eu de la difficulté à déposer le livre. Il ne se passe pas une page, une phrase ou même un mot où je ne me suis pas demandé ce qui va arriver autant à Aliss qu’aux autres personnages, à qui je me suis attaché au fil de ma lecture.

Je le recommande à tous ceux et celles qui veulent découvrir un roman rempli de sang et d’horreur.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

L'avis de MissDupont:

Lecture pour adultes avertis! 

 

16 ans en retard, je peux maintenant mettre un crochet à côté de "Lu le roman Aliss de Patrick Senécal". 

Je sais que plusieurs sont de grands fans de cet auteur, mais - pour des raisons obscures qui ne concernent que moi - je n'ai jamais été portée vers les romans de cet auteur. 

Mais voilà, vous avez voté en grande majorité pour cette lecture et je suis heureuse de l'avoir lu. 

 

Il n'y aucun doute possible, M. Senécal est très créatif et sait captiver le lecteur! J'étais totalement scotchée à l'histoire, me demandant ce qu'il allait nous sortir de loufoque et comment il allait interpréter l'intégralité de mon œuvre chouchou de Lewis Carroll. 

 

Dans la première moitié du roman, je me suis demandée pourquoi les lecteurs donnait se livre-ci en référence quand on leur demandait de citer un roman d'horreur. 

 

Éléments d'horreur relevés: 

  • Des gens empaillés vivent dans le bloc d'appartements où réside Aliss  
  • Les gens et les animaux se font trucider dans les ruelles 
  • Charles possède une sculpture à base d'organes humains 
  • Les gens se font charcuter car deux écervelés sont à la recherche de leur âme  

 

À la lecture de ceci, oui je dois admettre que c'est quelque peu tordu, voir même dérangeant par moment, mais je n'avais pas du mal à fermer les yeux et me laisser aller dans les bras de Morphée le soir venu  😏  
Je crois que le fait qu'il soit inspiré du conte Alice au pays des merveilles a beaucoup influencé ma perception et par conséquent, ça allégeait mes impressions lors des scènes plus "hard". Chaque fois qu'Aliss rencontrait un nouveau personnage quelque peu coloré, je tentais - sans trop de mal - de trouver à quel personnage de Lewis Carroll il était question. Donc, j'étais continuellement dans le souvenir du texte original.

La seconde moitié est beaucoup plus délurée disons et m'a amené à la réflexion que je n'apprécierais pas que ma fille l'ait entre les mains à l'heure actuelle. Qu'elle attende un bon 5 ans encore lol

 

Mais bon, dans ce roman il n'est pas seulement question de sang, de sexe et de drogue. Nous avons aussi de super passage plutôt rigolo grâce à ce super duo qu'est Chair et Bone qui, malgré le règne de terreur qu'ils occasionnent dans le quartier", m'ont fait rire à plusieurs reprises avec leurs jeux de mots idiots. 

 

Vraiment, un super livre à lire et relire!

 

 

Auteur : Patrick Senécal
Éditions : Alire
Parution : Novembre 2000
Page : 520

- Je veux rencontrer la Reine, que je réponds. Je veux lui parler.
- Et pour ça, tu est vraiment prête à tout? À tout faire? À tout voir?
- J'ai vu des corps empaillés dans les appartements! Pis je suis pas devenue gaga!
- C'est un hors d'œuvre ça. Tu sais, comme les grands repas. Il y a l'entrée, premier plat, le second et, enfin, le dessert. Moi j'aime surtout le gâteau opéra. Ou les beignes au miel. Et toi?
- Tu est fou!
- Absolument. Nous le sommes tous, ici... Tu l'as pas remarqué?

Extrait p.298

Crédit Photo : Bookivores

Crédit Photo : Bookivores

Lu par Karl le 03 Décembre 2015
Lu par MissDupont le 9 Octobre 2016

Publié dans LittQc, Fantastique, Horreur

Commenter cet article