La vie sucrée de Juliette Gagnon (Tome 1)

Publié le par MissDupont

La vie sucrée de Juliette Gagnon (Tome 1)

Auteur: Nathalie Roy
Éditions: Libre Expression
Parution: Mai 2014
Pages: 336

Quatrième de couverture:

Une toute nouvelle série s'amorce avec la fille de Charlotte Lavigne, Juliette Gagnon, jeune femme dans la vingtaine, qui travaille comme photographe pour un studio renommé. Juliette est à la recherche du grand amour, mais elle a plutôt le don d'attirer les mauvais partis : le gars qui ne veut pas s'engager, celui qui a deux blondes en même temps ou encore le père d'une amie. Bref, ses histoires de cœur sont catastrophiques. Pourtant, sa vie serait simple si elle réalisait que l'amour se trouve peut-être tout près d'elle…

Comme sa mère, Juliette est une fille intense, autant dans ses relations avec ses copines, Marie-Pier et Clémence, que dans son travail. Appelée à photographier des vedettes, elle a le don de se mettre les pieds dans les plats. Amusante, directe et un brin immature, elle fonce dans la vie pour obtenir ce qu'elle veut.

Entourée de personnages attachants, Juliette vivra des aventures peu banales, loufoques, parfois même surréalistes, un peu trop souvent au goût de ses amies. Malgré cela, sa carrière prendra-t-elle de l'essor ? Trouvera-t-elle enfin l'amour ?

L'avis de MissDupont

On ne se le cachera pas... Charlotte avait été un véritable coup de cœur pour moi en ce qui attrait à la lecture dite Chick Lit. J'ai eu une peine immense quand j'ai terminé le dernier tome car c'était comme dire adieu à une amie chère.

Je voyais en Juliette la chance de renouer avec ce lien particulier que l'on peut ressentir envers certains personnages. Mais le fait est que Juliette, ce n'est pas Charlotte! Elle a sa personnalité bien à elle. Elle est attachante et aussi indécise que sa mère face aux hommes. Mais elle a les mœurs un peu plus légères disons. Enfin bref, une fille fichtrement marrante!

J'ai adoré les entrées en matière de chaque chapitre sous forme de publication Facebook. C'est bien pensé et ça nous donne un avant-goût de ce qui nous attend dans les prochaines pages. J'ai adoré la rencontre avec sa Nonna! Le lien qui les unit, cette complicité...c'est typiquement la même que j'avais avec la mienne. Cette femme... sa description... j'y ai reconnu ma mamie en tout point et j'ai dû faire une pause lecture parce que ça m'avait remué de l'intérieur.

Ce fut donc un plaisir de tomber dans le monde mouvementé de Juliette et ses copines. Une écriture agréable à lire encore une fois.

Et une fin... mais quelle fin! C'est atroce de finir le tome sur un suspense comme ça! Chère auteure, tu es cruelle! ;) Au plaisir de poursuivre cette lecture dans le tome 2.

Quand je suis venue au monde, j’ai été accueillie comme la princesse que maman voulait avoir depuis qu’elle était toute petite. Durant mon enfance, elle m’a aimée, dorlotée, chouchoutée comme pas une… jusqu’à ce que je me sente étouffée. Trop d’amour maternel, est-ce possible ? C’est du moins ce que j’ai ressenti à l’adolescence et que j’ai manifesté en prenant mes distances avec elle. Quelle mauvaise idée ! Sentant que je lui échappais, elle s’est faite encore plus envahissante. Il a même fallu que papa intervienne pour qu’elle comprenne que je l’aimais toujours mais que j’avais besoin d’air. De beaucoup d’air.

Extrait du roman

Publié dans LittQc, Chick-Lit

Commenter cet article