La théorie des géants T.2

Publié le par MissDupont

La théorie des géants T.2

Auteur: Benjamin Faucon
Éditions: Ada
Parution: Avril 2014
Pages: 288

Quatrième de couverture:

Bien après sa mort, l’ombre d’Henry Smith plane encore au-dessus du docteur Luneau. Pourtant, la carrière de l’archéologue semblait avoir atteint son apogée, mais sa gloire a été bien éphémère.

Débarquant en Inde, là où un ennemi l’attend de pied ferme, Ewen Luneau s’aventure sur le chemin des ténèbres. Ne devenant plus qu’un pantin gesticulant au gré des excentricités d’un fou dangereux ayant pour but d’atteindre les plus hautes sphères du gouvernement, l’archéologue plonge corps et âme dans la déchéance.

De l’Inde au Népal, en passant par le Sri Lanka, le Pakistan et la Chine, Ewen se remet en question. Il est animé par sa soif de vengeance et cherche à laver son nom de toutes les accusations portées contre lui.

L'avis de MissDupont:

Je dois vous avouer que l'histoire est pour moi synonyme de passé et s'il y a une chose que j'ai en horreur, c'est de regarder en arrière. Alors lire un livre qui a une base historique n'est pas accrocheur pour moi.

MAIS (parce que toute chose présente une exception), le tome 2 de cette série m'a surprise.

Le premier tome ne m'avait pas rebuté, mais certains éléments m’avaient laissé sur ma faim si l’on peut dire. Ça m’a donc pris un bon moment avant que je me décide à ouvrir le tome 2.

Au départ, les 9 premiers chapitres (les chapitres sont faits court donc on parle d’une cinquantaine de pages) ont été difficiles. À la fin de chacun, je m’arrêtais car j’avais du mal à être à fond dans l’histoire. Puis au 10ième, attention ça part! Je ne pouvais plus m’arrêter tellement j’étais prise dans l’intrigue.

Tout comme dans le premier, l’auteur a fait beaucoup de recherche et nous fait voyager à travers plusieurs pays dont l’Inde et le Pakistan. On sent qu’il ne relate pas n’importe quoi et je l’en félicite. Très beau travail! Benjamin, tu m’as donné envie d’aller visiter les moines un de ces jours.

J’ai passé un agréablement moment de lecture et j’ai parfaitement reconnu le style d’écriture de cet auteur que j’affectionne beaucoup.

Depuis quelques heures, le professeur de philosophie et candidat à l'élection présidentielle semblait avoir perdu sa bonne humeur. Ewen ne se doutait pas un seul instant que son ennemi avait été mis au courant de son arrivée à la minute même où il avait posé le pied dans la capitale. Sous-estimant une nouvelle fois son adversaire, l'archéologue se croyait hors d'atteinte grâce à sa nouvelle apparence. Mais Lawrence Shaft comptait des milliers de fidèles prêts à le servir, lui rapportant le moindre fait ou incident pouvant lui servir.

Extrait du roman

Publié dans LittQc, Suspense

Commenter cet article